LES INGRÉDIENTS POUR 6 À 8 PERSONNES

360 g de farine de blé T65
15 g de levure de boulanger fraîche
1 càs de lait 1/2 écrémé (ou végétal)
200 g de pralines
170 g de beurre fondu
30 g de sucre
3 œufs
2 càs d’eau de fleur d’oranger
1 pincée de sel

LA PRÉPARATION

La veille au soir

  • Délayez la levure de boulanger avec le lait. Attendez 5 minutes.
  • Ajoutez le beurre fondu et mélangez.
  • Versez le mélange dans le bol d’un robot et ajoutez-y les œufs, le sucre en poudre, la farine et le sel.
  • Pétrissez au robot (avec la feuille (l’embout large, pas le crochet)) ou à la main, le plus longtemps possible jusqu’à ce que la pâte soit un peu élastique. Son aspect doit paraître gras et lourd.
  • Couvrez le bol d’un torchon propre et laissez reposer la pâte une nuit au frais (la pâte ne lèvera pas. C’est normal).

Le jour J

  • Pétrissez la pâte pour la réchauffer et la détendre.
  • Disposez-la ensuite sur une planche farinée.
  • Étalez-la au rouleau à pâtisserie, en forme de rectangle ou de carré puis pliez-la en 4.
  • Tournez la pâte d’un quart de tour et recommencez à 2 reprises (étalage, pliage).
  • Au bout de 3 tours, la pâte est prête à être garnie.
  • Étalez la pâte une dernière fois.
  • Écrasez au rouleau à pâtisserie ou au marteau les 200 g de pralines (moins 5 ou 6 gardées pour la déco). Garnissez la pâte des pralines (sur toute la surface)
  • Repliez la pâte sur elle-même et façonnez-la très délicatement en forme de boule. Il faut impérativement faire attention à ce que les pralines ne percent pas la pâte.
  • Laissez lever le Saint-Genix, recouvert d’un torchon pendant 2h environ ou jusqu’à ce que la pâte prenne du volume.
  • Préchauffez votre four à 170°C, chaleur tournante.
  • Disposez une feuille sulfurisée sur une plaque de cuisson et posez la brioche sur celle-ci. Si vous voulez que sa forme soit parfaite, utilisez un cercle à
  • Pâtisserie pour emprisonner les bords de la brioche.
  • Avant d’enfourner, dorez le dessus de la brioche avec un peu de lait.
  • Disposez ensuite les 5 à 6 pralines entières sur le dessus et enfournez pour 30 minutes environ. Faites attention à ne pas faire trop brunir le dessus du Saint-Genix. Si celui-ci colore trop, placez une feuille d’aluminium sur la brioche.

L’ORIGINE DU SAINT-GENIX

Cette recette est inspirée de celle d’Annie (La Cuisine d’Annie).

Le Saint-Genix est une spécialité savoyarde. Tout droit venant de Saint-Genix  sur Guiers, son appellation serait en fait le Gâteau Labully.
Avec ses pralines débordantes, il fait le bonheur des enfants au goûter. La fleur d’ orange est optionnelle. Elle apporte du relief aux pralines très sucrées.
Le Saint-Genix peut paraître impressionnant mais en suivant toutes les étapes ci-dessus, je suis sûre que vous y arriverez dans aucun problème !

Bonne découverte !

 

Laisser un commentaire