LES INGRÉDIENTS POUR 4 POTS DE 200 g

600 g de pommes de terre

600 g de carottes

8 càc d’huile d’olive

LA PRÉPARATION

  • Épluchez et rincez les pommes de terre et les carottes. Coupez-les en morceaux plus ou moins réguliers.
  • Dans une casserole, faites bouillir 1/3 du volume de la casserole d’eau.
  • Versez les pommes de terre et les carottes dans la casserole, couvrez et cuisez le tout une quarantaine de minutes.
  • Ajoutez l’huile d’olive et mixez le tout jusqu’à ce que la purée soit lisse et onctueuse.

 

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

La diversification alimentaire est souvent source d’angoisses auprès des parents. Elle se divise en plusieurs étapes et on se perds parfois dans les quantités, les aliments à donner, ceux à oublier, les aliments dangereux, ceux à introduire en premier…

J’aimerais faire un point sur cette période de l’enfance qui nécessite rigueur et attention.

Tout d’abord, la diversification alimentaire correspond au passage d’une alimentation exclusivement à base de lait, à une alimentation équilibrée qui se diversifie progressivement pour ressembler à celle d’un adulte bien portant.

 

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE DE 4 À 6 MOIS

Dans un premier temps, le repas du midi se composera d’un biberon et de quelques cuillères à café de légumes mixés (1 légume à la fois, sans ajouts de sel, épices, bouillon cube ou sauce). Le but sera en effet d’apprendre à l’enfant à découvrir les goûts, les uns après les autres et d’atteindre 100 à 130 g de légumes par jour. Néanmoins, au début de la diversification alimentaire, il est toujours préférable d’éviter les légumes au goût fort (poivron, poireau, céleri, chou).

Le repas du soir sera composé d’un biberon.

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE DE 6 À 9 MOIS

Lorsque l’enfant consommera l’équivalent d’un petit pot de 130 g de légumes cuits par jour, il sera nécessaire d’ajouter 1 cuillère à café d’huile d’olive, de colza ou de noix aux purées pour leur teneur importante en matières grasses de bonne qualité.

À partir de 200 g de légumes, il faudra augmenter d’1 cuillère à café la quantité d’huile ajoutée. À ce moment là, l’enfant consommera également le midi 2 cuillères à café de viande/poisson mixé(e) ou 1/4 d’œuf et quelques cuillères de féculents, ajoutés aux légumes. Les fruits cuits mixés seront à consommer à raison de 150 à 180 g par jour.

Concernant le repas du soir, il sera composé d’environ 200 g de légumes et/ou de féculents, toujours selon l’appétit de l’enfant.

Un apport minimum de 500 ml de lait maternel ou infantile doit être présent chaque jour à partir de 7 mois et ce, jusqu’à l’âge de 3 ans. Le lait sera nécessaire pour sa teneur en calcium et fer notamment.

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE DE 9 À 12 MOIS

A partir de 9 mois, l’enfant devrait consommer l’équivalent de ce qu’il consommait à 7-8 mois. On y ajoutera 1 à 2 càc de viande/poisson/œuf. Les légumes devront être coupés en petits morceaux relativement mous. Il mangera également environ 200 g de fruits cuits écrasés répartis en 2 fois sur la journée. Des céréales infantiles pourront être introduites à raison de 2 à 3 cuillères à soupe par jour, selon l’appétit. Concernant les produits laitiers, on proposera 1 laitage infantile par jour et au moins 500 ml de lait infantile ou maternel.

L’ALIMENTATION À 1 an

Dès 1 an, l’enfant doit consommer 20 à 25 g de viande/poisson/œuf par jour. Il mangera également 230 g de légumes/féculents en morceaux le midi comme le soir (selon l’appétit). Concernant les fruits, il pourra en manger jusqu’à 390 g par jour.

Pour les boissons, n’introduisez que de l’eau en dehors des biberons de lait.

IMPORTANT : le miel ne doit être introduit qu’après l’âge d’1 an, pour éviter toute infection à la toxine botulique.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire