LES INGRÉDIENTS POUR 2 PERSONNES

250 g de tofu aux herbes

Environ 7-8 ml de vinaigre de riz

15 ml d’huile d’olive

1/2 càc de sauce soja salée

1 petit bouquet de persil

Le jus d’1 citron jaune

1 morceau de gingembre frais

1 càc de curry en poudre

Quelques graines de sésame noir et jaune

LA PRÉPARATION

  • Dans un premier temps, rincez le tofu et découpez-le en petits cubes. Versez-le dans un récipient.
  • Pressez ensuite le jus du citron et ajoutez-le au tofu.
  • Ciselez le persil et ajoutez le reste des ingrédients.
  • Enfin, mélangez, laissez mariner au frais 30 minutes et dégustez !

UNE BONNE ALTERNATIVE À LA VIANDE

Le tofu est connu par les végétariens pour sa haute teneur en protéines. Avec 13 g aux 100 g, il est aussi protéiné que 2 œufs !

Le tofu contient également 8 g de lipides, dont 5 g sous forme d’omégas-6. Ces graisses insaturées sont importantes quant à la structure et à la fonction des membranes cellulaires. Participant également à la fonction plaquettaire et au système reproducteur, il est très important d’en consommer suffisamment, mais pas en excès ! L’équilibre Ω6/Ω3 est important à respecter au risque de se retrouver avec une inflammation générale. En effet, les omégas-6 sont pro-inflammatoires contrairement aux omégas-3 qui eux, luttent contre l’inflammation.

Le tofu contient peut de sucres (1 g environ) mais contient 3 g de fibres aux 100 g. Une teneur similaire à celle des légumes qui permet de réguler votre transit intestinal et ainsi d’éviter les troubles digestifs.

Enfin, le tofu renferme environ 115 mg de magnésium pour 100 g de produit, soit environ 32% des apports recommandés pour les hommes (420 mg/jour) et 27% pour les femmes (360 mg/jour).

LES ISOFLAVONES

Le soja contient des phyto-œstrogènes (des hormones proches de celles des femmes).

Les phyto-œstrogènes auraient pour rôles de :

  • protéger de certains cancers hormono-dépendants chez la femme ménopausée (sein et utérus) mais seraient à proscrire chez les personnes dont les antécédents familiaux indiquent des cancers de ce type.
  • diminuer les intensités des bouffées de chaleur chez la femme au début de sa ménopause.
  • améliorer les fonctions cognitives (humeur et flexibilité mentale)
  • protéger les artères chez la femme ménopausée.

ATTENTION : chez les jeunes enfants, une grande quantité de soja peut provoquer des troubles hormonaux. On conseille d’éviter le soja pour les enfants de moins de 3 ans.

En règle générale, le soja consommé en excès aura des effets néfastes sur le système vasculaire.

Laisser un commentaire